Les Vibratones

Les Vibratones - membres                                                                                                          derniers concert :

                                                                                  musiciens :                                        1962                      formation                              2014

                                                                  originaux         remplaçants / ajouts       disque vinyle         post-Vibratones    soirée ''hommage aux Vibratones''

                                                               Jean Foisy-Marquis (*)                                          ♪                                  ♪

                                                               Yves DeLeseleuc                                                    ♪                                                                   ♪

                                                               Denis Perrault                                                       ♪

                                                               Bob Ostiguy                                                           ♪                                 

                                                               Jean-Paul Picard                                                  ♪                                  ♪                                ♪

                                                                                           Maurice Bernard                                                          ♪

                                                                                           Bob Harinen                                                                 ♪

                                                                                           Réjean Benjamin                                                          ♪

                                                                                           Martin Lachapelle                                                                                          ♪

                                                                                           Yves Adam                                                                                                     ♪

                                                                                           Gilles Béland                                                                                                  ♪

                                                                                           Paul Choquette                                                                                              ♪                                                                                                                                                         Raymond Séguin                                                                                           ♪

                                                                                           Pierre Séguin                                                                                                 ♪

                                                                                           Michel Gagnon                                                                                              ♪

(*) Foisy-Marquis est le véritable nom de Jean,

un détail vérifié personnellement le 8 déc. 2018.

                                                                               

 

 

 

 

 

 

 

 

De 1962 à 1968   le groupe Les Vibratones a été actif.

​Groupe originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, était formé de: Jean-Paul Picard (chanteur et guitare rythmique), Denis Perrault (guitare solo), Bob Ostiguy (guitare basse), Yves DeLeseleuc (saxophone) et Jean Foisy-Marquis (batterie). En 1962 le groupe a enregistré quatre chansons qui furent publiées en un seul disque 45 tours : Si t'es tanné - Le twist  b/w  Je te remercie - Pardonne-moi [étiquette Variétés 45.09].

Avec Guy DeValter (qui s'occupait de tout) les cinq musiciens sont allés au studio de la radio CHRS situé en dessous de la taverne Poutré à Saint-Jean. Ils y sont restés une nuit et après tous les ajustements nécessaires, ils ont enregistré les quatre pièces ''one-take.''   Mais au début de la session l'Abbé Provost avisait la station radiophonique – que depuis la fin de la diffusion du chapelet – la station était restée ''On Air'' : l'interrupteur sur un micro (dans le studio) avait été oublié et le son du ''recording'' fuyait dans la Cathédrale de Saint-Jean.

Jean-Paul Picard relate : ''L'étiquette Variétés, nous avait fait signer un contrat de disques et avait choisi ces chansons. Les dirigeants de Variétés (François Bertrand & ses frères) avaient offert une royauté égale à 0,01$ après 1200 disques vendus. Le groupe vendait le disque lors de ses prestations et un rapport était régulièrement soumis à Carmen Morin du magasin Le Carousel, les statistiques sont que – en peu de temps – juste le magasin de musique et nous Les Vibratones en avions vendu 1000. En tout et partout on a reçu 0,00$ de royauté mais on a joué au Reine-Élizabeth sans avoir adhéré à la Guilde.''

La première pièce est une originale (de Guy Lapointe du groupe Les Rythmos), la deuxième est une version française du grand succès de Chubby Checker, la troisième est une version de I wanna thank you de Bobby Rydell, et enfin Pardonne-moi, une composition d'un certain R. Matte...

 

Ce groupe est l'un des premiers groupes rock de la municipalité de Saint-Jean/

Saint-Jean-sur-Richelieu. Dès l'année 1958, J.-P. Picard avait commencé à recruter

ses musiciens dans un orchestre qui n'a pas de nom, Ben Choquette en faisait

partie et ils tournaient dans leur localité. En contribuant la photo à droite, Jean-Paul

a précisé ce qui suit: ''1ère fois que je joue en public avec un orchestre "pas de nom..." .....

 

 (sur la photo ci-contre) Philippe (Ben) Choquette (saxophone), Serge Surprenant (guitare), 

                                                           Jean Foisy-Marquis, Denis Perrault et Jean-Paul Picard)

 

Ces jeunes - sans B. Choquette - ont évolué sous le nom de ''Les Knight Rockers.'' 

Ben Choquette avait laissé sa place à André Clouâtre. En fin de compte cinq  sont

devenus Les Knight Rockers, trois guitaristes (Surprenant, Picard, Perrault), et

Foisy-Marquis et DeLeseleuc. On avait eu l'idée de fonder un fan club, on vendait 

une carte de membre 1$ et le groupe avait une présidente, elle s'appelle Sylvia Logan.

J.-P. Picard, en compagnie de Ben Choquette et Claude St-Pierre avaient organisé

des soirées à la salle Forget, prix d'entrée fixé à 0,75$ et 1,25$ pour un couple.

Ils avaient négocié avec l'Évêché et il était entendu que les filles se tenaient sur

un bord de la salle et les gars sur l'autre bord, pas de slow. Un soir un aumônier

était venu pour voir mais il y avait tellement de monde... Très peu de temps après,

leur contribution aux danses à la salle Forget a été suspendue.

Vers 1959, S. Surprenant quittait pour devenir l'accompagnateur du groupe

Les Crooners (Serge Bédard, Luc Davignon, Roger Raymond).

Les Kinght Rockers jouaient à l'hôtel Gallagher's Philipsburg (un engagement

qui a duré un été au complet). Samedi p.m. les gars ont décidé d'aller voir le groupe

de Billy Martin qui jouait au Château Blanc à la Baie Missisquoi, ils y sont retournés

les semaines suivantes et furent invités à ''jammer'' avec eux.

Peu après Billy Martin Orchestra arrivait à l'hôtel Fontaine Bleue à Saint-Jean.

 

Bien avant cela, alors que le groupe n'avait pas de nom, il y eut la toute première

apparition (au sous-sol de l'Église St-Edmond....) une deuxième apparition à l'école

Notre-Dame-du-Sacré-Coeur...maybe 30 personnes pour une partie de cartes. Ben

avait prêté sa batterie à Jean F.-M. et J.-P. Picard avait une guitare blanche de marque

Supro ne lui appartenant pas.

 

Quand Yves DeLeseleuc est arrivé, on ne savait pas encore qui allait être le batteur,

il y eut un tirage au sort et Jean F.-M. est resté à son poste. 

Le nom Les Vibratones a été influencé par Maurice Bernard du groupe Les Merry Makers :

le ''house band'' à la salle Notre-Dame-Auxiliatrice. Maurice jouait la trompette, le

fluglehorn et les vibes. Les gars avaient pensé utiliser un nom qui commence par ''vibe.''

La mode était aux noms avec ''tone'' comme Les Double Tones (de Réal Fortin et des frères

Gérald et Denis Boulet), Les Special Tones (à devenir Les Classels), The Del Tones 

(à devenir The Beau Marks), en combinant ''vibe'' et ''tone'' ils ont choisi ''Vibratones.''

En fin de compte quatre des cinq membres de ''Les Knight Rockers'' sont devenus Les

Vibratones : J.-P. Picard, J. Foisy-Marquis, D. Perrault et Yves DeLeseleuc au saxophone. 

 

Le cinquième à se joindre à ''Les Vibratones'' fut la bassiste Robert (Bob) Ostiguy qui 

apportait au groupe une dimension qui allait les caractériser. En effet depuis les débuts,

le groupe avait joué sans basse et en plus Bob était un fin sonorisateur.

 

Les Vibratones est un groupe qui fut très populaire durant les années '60. On a écrit que

la musique du groupe était moderne et impeccable, le groupe est considéré légendaire

dans sa ville d'origine où il se produisait dans les bars et dans les salles de loisir.

Ils ont joué un peu partout. Les Vibratones ont fait les beaux jours du centre

Saint-Edmond, ils le remplissaient à toutes les fins de semaine. Au centre

Saint-Edmond, on les engageait comme ''house band'' dès l'ouverture. À l'occasion

du Festival de Jazz ils y ont donné 2 représentations le même jour avec d'autres

groupes dont The Rubens dans le cadre des jam sessions qui se tenaient habituellement

à l'hôtel Fontaine Bleue. Ils se sont présentés à l'hôtel Frontenacau Club Bellerive : 3 noces

le même jour; à l' hôtel Richelieu pendant 18 mois pour 18$ par soir; 6 mois à l'hôtel

Montcalm de Farnham tous les jeudis vendredis et samedis; au White House Pavillon

à Deauville près de Sherbrooke tous les samedis pour 54$.

Comme bien d'autres groupes, Les Vibratones ont cessé leurs activités au cours des années '70

quand le phénomène ''disco'' allait faire fermer plusieurs établissements qui accueillaient les

musiciens. Avant que tout soit terminé, on note le passage et la présence de Maurice Bernard

(Les Merry Makers), trompette et du guitariste Réjean Benjamin (ex-Jack Palmer, ex-Paul,

Ben, John).

Pour deux décennies, les membres du groupe avaient vagué à

d'autres occupations. Au début du 21ième siècle, les gars ont

sorti leurs instruments et réactivé le groupe.

En 2018, J.-P. Picard - après avoir revisité les enregistrements

passés que son sonorisateur Bob Ostiguy avait réalisés - lançait

un coffret de deux(2) CD intitulé L'héritage des Vibratones 1959-2014.

Il s'agit de 47 titres enregistrés entre 1959 et 2014 par 23 des 24 

musiciens qui ont évolué avec l'un des groupes suivant:

l'orchestre pas de nom, Les Knight Rockers, Les Vibratones,

post-Vibratones et J.P Picard Ballroom.

 

Les Vibratones trouvent leur place dans le site Retro Jeunesse 60, au lien suivant

www.retrojeunesse60.com/vibratones.html.

  • On peut visionner à Youtube un extrait de leur performance du 13 septembre 2014 Soirée "Hommage aux Vibratones"  qu'on retrouve au lien

https://www.youtube.com/watch?v=wVzYK0l_sIs

Les musiciens interprètent  The Bunny Hop, dans cette vidéo, Les Vibratones pour cette soirée sont :

Gilles Béland (batterie, percussions, vocal), Martin Lachapelle (baryton, clarinette, alto), Yves Adam (ténor), Paul Choquette (batterie, vocal), Yves DeLeseleuc (ténor), Pierre Séguin (basse, vocal), Raymond Séguin (guitare), Michel Gagnon (piano) et Jean-Paul Picard (vocal, guitare rythmique).

 

When the saints go marching in - The Knight Rockers
00:00 / 00:00

clickez pour écouter Les Knight Rockers 1959

             à l'hôtel Gallaghar de Philiipsburg        clickez

Sacred - The Vibratones
00:00 / 00:00

clickez pour écouter Les Vibratones      1962/63

                    jouer   Sacred                             clickez

            S. Surprenant, A. Clouâtre, J. Foisy-Marquis

                         (en bas) J.-P. Picard.

S. Surprenant, Y. DeLeseleuc, J. Foisy-Marquis,

                                               J-P. Picard et D. Perrault

B. Ostiguy    J. Foisy-Marquis    J.-P Picard     

                                            Y. DeLeseleuc   et D. Perrault