Les Musi-Q-Airs

Les Musi-Q-Airs - membres                                                                                             45 Tours :

                                                                         musiciens :                                        Disques Musiko, 1965

                                                            originaux         ajouts/remplaçants     J'ai peur de toi    Souvenir de Jocelyne

                                                         Yves Boivin 

                                                         Louis Jacques                                                 ♪                                 ♪                       

                                                         André Martel                                                 ♪                                 ♪                                                                                         Réal Fortin                                                     ♪                                 ♪

                                                         Serge Aubé                                                    ♪                                 ♪                                                                                                                             Denis Nolin                 ♪                                 ♪

                                                                                           Luc Girard                              

                                                         pré-originaux:                                  

                                                         André Clouâtre   

                                                         Christian St-Roch                                                                           

J'ai peur de toi  b/w  Souvenir de Jocelyne [disque Musiko EY 107, 1965] est l'unique disque publié par Les

Musi-Q-Airs: groupe originaire de St-Jean-sur-le-Richelieu et groupe phare de la musique rock québécoise.

Au départ, la formation du groupe impliquait Louis Jacques (basse), André Martel (guitare), Réal Fortin (guitare, voix) et le batteur bien connu Christian St-Roch. Ce fut le bref passage du saxophoniste André Clouâtre.

Peu après C. St-Roch fut remplacé par Yves Boivin. Serge Aubé (clavier, voix et saxophone) s'ajoutait et le groupe a été stable jusqu’à ce qu’il quitte la salle Do-ré-mi. Après la formation du groupe Y. Boivin laissait sa place à Denis Nolin (batterie, chant) et ce fut l'arrivée du saxophoniste Luc Girard pour quelques temps et au tour d'André Martel de partir et de revenir réintégrer les rangs du groupe juste avant de changer de nom pour Les Snobs.

Les musiciens avaient fait presser à leurs frais un unique simple - disque vinyl 7'' - avant que A. Martel et S. Aubé ne soient partis. Un des rares exemples de pressages privés pour des groupes québécois des années '60. Le disque est gravé à très peu de copies et vendu lors des prestations publiques. Musiko, c’était leur propre étiquette de disque.

R. Fortin et Serge Aubé avaient d'abord évolué ensembles dans le groupe Les Champs-Rocks. Avec le groupe Les Musi-Q-Airs, ils parcourent le circuit des salles de danse pour jeunes en plus de participer à différents jamborees, pendant près d'un an et demie, le groupe est vedette de la salle Do-ré-mi (une salle pouvant contenir au plus 1200 personnes). En 1965, les musiciens enregistrent dans les studios de la station radio CHRS, un disque qui inclut deux compositions signées: R. Fortin  pour J'ai peur de toi  et S. Aubé pour Souvenir de Jocelyne.

 

Quelques décennies plus tard la pièce J'ai peur de toi  est incluse dans la collection en format CD nommée French Garage '66-The Quebec 45 RPM Collection   qui propose en plus dix-sept autres pièces toutes de groupes québécois: Les Sultans, Les Napoléons, Les Bourgeois, Les Chanceliers, Équipe 79, etc.

Le disque était une initiative personnelle, explique Réal Fortin. ''J’avais rencontré Guy DeValter qui devait avoir trente quelques années et je lui avais parlé de ce projet de faire un disque. Il m’a dit qu’il savait où aller pour presser le disque. Il s’est informé des coûts (je ne me souviens pas combien) j’en avais parlé aux Musi-Q-Airs (Denis Nolin, Louis Jacques, Serge Aubé et André Martel) et ils étaient d’accord pour payer leur part. Je connaissais un nommé Lachance qui était technicien au poste de Radio CHRS sur le boulevard Taschereau; ils diffusaient dans un local de LaBarre 500. Il m’a dit qu’il y avait tout l’équipement pour enregistrer un disque. Nous avons donc enregistré les 2 chansons et j’ai donné la bobine à DeValter qui s’est chargé de faire presser le disque en 1000 copies.  À ce moment-là, nous jouions à La Prairie le vendredi, à la salle Do-ré-mi le samedi et à la Palestre de St-Jean le dimanche. Nous en avons profité pour vendre notre disque aux spectateurs. Cette première fin de semaine, nous en avons vendu entre 500 et 600 (je ne me souviens pas du nombre exact). Pour le reste des copies, nous nous les sommes partagées. Je sais que tous, sauf Martel, avons vendu nos copies au cours des mois suivant. Moi, je pense que j’en ai 1 ou 2.  Je pense aussi que j’ai encore la maquette qui a servi à modeler le disque. Le poste CHRS était assez populaire à cette époque et je connaissais le patron, un nommé Dufresne. Il a fait jouer notre disque très souvent au grand dam de l’animateur Michel Trahan.''

Les personnes qui étaient ce jour-là  à la salle Notre-Dame-Auxiliatrice, se souviennent du style de musique et de la tenue vestimentaire du groupe. Les Musi-Q-Airs de Saint-Jean-sur-Richelieu remplissaient à craquer les salles de danse de l'époque. Le groupe avait même un Fan-club officiel sous la présidence de Nicole Bernard (qui devait épouser Louis Jacques) et de la secrétaire Pauline Bélanger.

En 1965, le groupe remplace les musiciens sortant par Luc Girard (saxophone). Luc est un des rares saxophonistes à jouer deux saxophones en même temps.

                                                                                                                                                         La photo et le texte (ci-bas) proviennent du 

                                                                                                                                                                                  magazine Disque-Ton, mai 1965.

  

 

 

 

 


 

 

 


Sur la photo (ci-haut), on voit Luc Girard,

L. Jacques, D. Nolin et R. Fortin

Sur la photo (à droite), on voit L. Girard, R. Fortin, D. Nolin et L. Jacques.

                                                                                                                                            

                                                                                                                                                       

                                                                                                                                                                 

 

 

                                                   

 

 

                         

 

En mars 1985, Réal Fortin et Serge Aubé faisaient revivre Les Musi-Q-Airs. 

Souvenir de Jocelyne - Les Musi-Q-Airs
00:00 / 00:00

Les

Musi-Q-Airs

à la salle

du Centre Notre-Dame-Auxiliatrice en mai 1965 :

       →

André Martel, Denis Nolin 

(non visible), 

Serge Aubé (saxophone), Réal Fortin (à l'avant) et Louis Jacques.

  →

Louis Jacques

Denis Nolin 

André Martel

 

Serge Aubé

 

Réal Fortin 

 

.

Louis Jacques

Réal Fortin

Serge Aubé

André Martel

Denis Nolin 

 

 

.

                 ajouté le 16 jan.2019

 

Réal Fortin partage ce qui suit:

Le début du groupe Les Musi-Q-Airs est très disparate. Serge Aubé devait jouer avec Louis Jacques et moi mais nous n’avions pas encore de batteur. Soudain, Serge s’est retiré et Louis et moi sommes allés chercher 2 musiciens (guitare et batterie) dans une agence de  Montréal. Ces derniers ne convenaient pas et après 2 semaines, je reçois un appel de Serge qui me dit qu’il était disponible. Le patron de la salle de danse Do-ré-mi connaissait Serge et l’aimait beaucoup. Au même moment, j’ai rencontré le batteur Christian St-Roch et André (Ti-Coune) Clouâtre (saxophone). C. St-Roch a joué avec Les Musi-Q-Airs durant environ 1 mois à la salle Do-ré-mi. Comme il devait venir en autobus, c’était difficile d’arriver à l’heure et il a dû nous quitter à la demande du patron. C’est un très grand musicien et compositeur qui a accompagné Jean-Pierre Ferland et Robert Charlebois, etc. Il a été remplacé par Yves Boivin avec qui j’avais déjà joué. À la fin de l’été, Clouâtre a dû abandonner à cause de ses études universitaires et il a été remplacé par le guitariste André Martel.  Donc pour le vrai début de ''Les Musi-Q-Airs'', le groupe était formé de Louis Jacques, Serge Aubé, André Martel, Yves Boivin et moi. On a joué plusieurs mois ensemble avant le remplacement de Yves par Denis Nolin.

 

Lorsqu’on jouait à Do-ré-mi, on laissait nos instruments sur place quand on n’avait pas d’autres contrats. On n’était pas inquiet parce que le propriétaire habitait dans un logement aménagé dans la salle. Or, un samedi soir, on s’est rendu compte que nos instruments avaient été volés. On a demandé à l’autre orchestre de nous laisser jouer sur leurs amplificateurs. Ils ont accepté avec hésitation parce qu’on jouait très fort. L. Jacques, D. Nolin  et moi, avions assuré nos biens et, au cours de la semaine, on s’est acheté d’autres instruments. La fin de semaine suivante, nous avions tous de nouveaux instruments sauf A. Martel. Il avait emprunté une guitare et jouait sur mon ampli en attendant de trouver de l’argent. Il est parvenu à acheter une nouvelle guitare mais il a continué pendant plusieurs mois à jouer sur mon ampli et on a fini par faire sauter mon haut-parleur. À cette époque, Luc Girard jouait avec nous à la salle Do-ré-mi.

 

Lorsqu’on a décidé de quitter cette salle pour faire partie de l’agence de Pierre Gravel, André n’avait toujours pas d’ampli et Serge n'avait pas de piano électrique. On a continué avec Luc Girard pendant un certain temps. Luc était un excellent lecteur de musique, on jouait surtout à l’oreille. Cela limitait notre répertoire. Un jour, André est venu me dire qu’il aimerait revenir avec nous. C’est ainsi qu’André a remplacé L. Girard.

Aussi D. Nolin, L. Jacques et moi avions décidé de faire un prêt à Martel pour qu’il s’achète un ampli. Cela a rehaussé la qualité de notre musique (André chantait quelques chansons et faisait des voix) et nous avons joué un peu partout ensemble, dans les salles de danse mais aussi dans les clubs.

La page qui suit est tirée du livre  ''La merveilleuse époque des groupes québécois des années 60'' de l'auteur Léo Roy.

(Notez que l'auteur a tendance à fusionner les deux groupes et à interpréter les faits relatifs à ''Les Musi-Q-Airs'' pour ceux de ''Les Snobs'': cela est compréhensible puisque dans ces deux groupes on retrouve Réal Fortin et Serge Aubé)

pour lire la biographie cliquez à droite