Les Twistin' Vampires 

                                                         musiciens :                  Les Double Tones  Les Twistin' Vampires   Fabulous Kernels 

                                                          Denis Boulet                                   ♪                                 ♪                          ♪ 

                                                          Réal Fortin                                     ♪                                 ♪        

                                                          Jean-Paul Vincent                         ♪                               

                                                          Roland Lambert                            ♪

                                                          Gérald Boulet                                ♪                                 ♪                         ♪ 

                                                          Fernand Hébert                                                               ♪                         ♪                                                                                Bernard Lamoureux                                                       ♪                         ♪ 

                                                          Louis Campbell                                                                                          ♪ 

Le groupe Les Twistin' Vampires est originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu.

 (voir la photo à gauche) Le saxophoniste Fernand Hébert, le guitariste Réal Fortin (Musi-Q-Airs, Snobs), Denis Boulet, batteur et Gérald Boulet à la basse et trompette en faisaient partie.

 Le groupe Les Twistin' Vampires est originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, il a fonctionné sur la scène musicale de l'Estrie, particulièrement à Cowansville et

Saint-Jean-sur-Richelieu. Le groupe roule pendant quelques mois dans des ''showers'' et soirées de noce interprétant des sets carrés, des quadrilles, des Paul Jones sous le nom de Les Double Tones. Avec l'arrivée du saxophoniste Fernand Hébert, la formation est rebaptisée Les Twistin' Vampires désormais un groupe avec de nouvelles possibilités. Après le départ de quelques-uns d'entre eux on change encore de nom pour Fabulous Kernels et The Kernels; enfin lorsque le groupe a été stable, le nom Les Gants Blancs fut adopté.

 

Les Double Tones, il y avait Denis Boulet qui jouait la batterie, Réal Fortin à la guitare, Jean-Paul Vincent à l'accordéon et Roland Lambert au violon. Puis le 10 mars 1962 Gérald Boulet s'ajoutait. La première prestation de ''Les Double Tones'' avec Gérald à la trompette fut au Chalet des Raquetteurs, il avait soulevé la foule avec

son interprétation de Wonderland by night. C'est aussi au Chalet des Raquetteurs que Les Twistin' Vampires avaient joué pour la première fois. Par la suite ils ont

joué souvent à Farnham, Iberville et Cowansville. C’était surtout de la musique instrumentale. R. Fortin avait même composé une pièce instrumentale.

Les Twistin' Vampires est un groupe plus évolué musicalement que Les Double Tones, influencé par les courants musicaux qui se remplaçaient continuellement.

G. Boulet pouvait s'émanciper et il devint vite celui qui prend de plus en plus de place dans le groupe surtout que R. Fortin l'avait fortement encouragé à chanter. 

À quatre dans un groupe, les opinons peuvent varier, R. Fortin espérait s'orienter vers le nouveau style appelé ''rock'n'roll'' comme Whole lotta shake goin' on (une chanson qu'il avait montrée à ''Les Double Tones'') alors que G. Boulet privilégiait une tendance plus jazzée : I'm in the mood for loveHarlem Nocturne, Misty, des classiques comme Ray Charles, Rufus Thomas.

R. Fortin se souvient : ''nous étions allés jouer à Sherbrooke à l'émission de Ti-Blanc Richard. Denis, Gérald, moi et Fernand (pas certain si Fernand Hébert était

avec nous), et avions été présentés à la télévision et Denis avait chanté une chanson de Michel Louvain Sylvie. Je considérais que Denis avait une plus belle voix

que Gérald. Je sais que CHLTtv a conservé beaucoup de vieilles émissions''.

 

Réal allait enseigner à Gérald à jouer de la basse. Quand Denis avait commencé à jouer dans Les Double Tones, Réal lui avait donné du ''coaching'', Denis ne tenait

pas nécessairement le rythme et s'appuyait sur les mélodies. Réal avait consulté le batteur Paul Choquette, de l'orchestre de Jacques Lapalme / Jack Palmer Trio,

et il avait réussi à expliquer que le rôle du batteur était de marquer le temps et, par la suite Réal décortiquait les rudiments dans les nouvelles pièces qu'il apprenait

à Denis. Avec Les Twistin' Vampires Réal avait discuté de la nécessité d'avoir une basse qui apporterait une structure fondamentale. Il avait (en quelques semaines) enseigné à Gérald qui – s'étant procuré une basse de marque Kay – devenait à la fois le bassiste et le musicien faisant de plus en plus figure de chanteur. À cette époque Gérald était plus intéressé par des ''standards'' américains comme la pièce instrumentale Moon River il se limitait à lire les notes écrites sur les feuilles de musique. De nouvelles chansons faisaient leur apparition dans le répertoire de ''Les Twistin' Vampires'' : Be-bop-a-lula, Jailhouse Rock  pour lesquelles on avait patiemment piqué les accords sur les disques vinyles.

 

Le groupe se produisait à Saint-Jean, Iberville, Farnham, Granby, Cowansville et Gérald commençait à voir son futur : il voulait que le groupe devienne professionnel.

Il anticipait d'acquérir de meilleurs instruments de musique et il en parlait aux autres. De son côté Réal ne se sentait pas aussi à l'aise avec la nouvelle orientation,

lui il voulait jouer du rock et c'était tout. Le dernier spectacle auquel il a participé fut sur les marches de l'église de Sabrevois : un concert gratuit; puis Réal quitta  pour aller fonder Les Musi-Q-Airs.

 

Bernard Lamoureux devint le nouveau guitariste de ''Les Twistin' Vampires'' et à la

fin de l'année 1962, ils sont devenus Fabulous Kernels. Ce changement coïncidait

avec l'arrivée du saxophoniste Louis Campbell et permettait au groupe de se diriger

vers un style plus commercial : rhythm n blues. Gérald passait des heures à écrire

des partitions pour les saxophonistes qui comme lui savaient lire la musique.

Au début de l'année 1964 le groupe laissait tomber le mot Fabulous pour s'appeler

Les Kernels et en juillet Les Kernels faisaient place à ''Les Gants Blancs''.

 

 

Le 29 novembre 1964 à La Cité des Jeunes à Saint-Jean-sur-Richelieu Les Gants

Blancs lançaient leur premier 45 Tours Pas cette chanson b/w Que font-ils de

l'amour [disques London FC 678] la dernière pièce est une composition du groupe.

Pas cette chanson est une chanson de Johnny Hallyday : adaptation de

Don't play that song (you lied) de Ben E King.

Au cours de l'année 1965, un nouveau disque était lancé par Les Musi-Q-Airs : le groupe de Réal Fortin J'ai peur de toi b/w   Souvenir 

de Jocelyne [disques Musiko EY 107]. Étrangement on remarque que le style musical ''garage'' de cet opus (coté A du vinyle) remplace le ''rock'' favorisé par Réal lorsqu'il faisait partie de ''Les Twistin' 

Vampires'' et que Gérald – qui avait décidé du nom Les Twistin' 

Vampires en dépit de la demande de Réal de choisir un nom francophone – en est venu à choisir le nom Les Gants Blancs et à s'investir de plus en plus dans un style plus ''rock'' : moins jazzé moins ''standard''. 

pour lire la biographie cliquez à droite 

pour lire la biographie cliquez à droite