Les Avantis

                                                                                                                                                 derniers concerts :

                                                                                            musiciens :                    12&13 juin 1984      27 octobre 1984

                                                                               originaux         remplaçants     Pointe aux cafés    Palais de la roulette

                                                                               Roland England

                                                                               Dickie Moore

                                                                               Neil Wilson

                                                                               Jacques Dubuc                                              ♪                                 ♪

                                                                               Peter Mason (aka Maassen)                        ♪                                 ♪

                                                                                                           André Montmigny           ♪                                 ♪

                                                                                                           Dave Campbell                ♪                                 ♪

                                                                                                           Denis Nolin                      ♪                                 ♪

                                                                                                           Gilles Rivard

                                                                                                           Réjean Benjamin

 

De 1964 à 1967 le groupe Les Avantis innove en apportant certains aspects à leur spectacle : danseuses à gogo et pas de danse chorégraphiés, ce qui leur a valu

de remporter le Jamboree de Trois Rivières tenu le dimanche 28 novembre 1965: acclamés par 1050 personnes.  Deux autres groupes se sont classés dans les trois premiers; Les Incontestables de Granby et Les Mustangs de Québec. En plus, ils détiennent le record d'assistance du Centre Saint-Edmond. Quel record !  Presque tous les groupes de la province incluant Les Sultans, Les Hou-Lops, Les Sinners, Les Intouchables, Les Doomed et Les Misérables passaient au Centre Saint-Edmond. À l'époque, le prix d'entrée était fixé à 1$, Jacques se souvient qu'il a fallu trouver une valise pour transporter les 600 billets de 1$ (le loonie n'a fait son apparition qu'en 1987). 

 

Bien avant que The Beatles soient connus au Canada, Jacques Dubuc avait voulu former un groupe pour jouer et ainsi satisfaire sa passion pour la musique, la guitare et la mise en marché : des volets complémentaires qui étaient visionnaires.

 

Jacques est allé entendre le groupe de Neil Wilson, un gars du voisinage, à l'école Saint-Gérard-Majella. Ce groupe de quatre incluait un batteur, un bassiste en plus d’un autre guitariste, respectivement Dave Campbell, Bob Lorrain et Peter Mason et jouait des pièces instrumentales. Jacques était devant Les Crescendos (des garçons de son âge) qui savaient interpréter entre autres la pièce  Wipe out !  Quelques mois plus tard, il assistait au spectacle de ''Les Musi-Q-Airs'' au Centre Notre-Dame-Auxiliatrice. Les musiciens avaient interprété la pièce de ''The Dave Clark Five''  Bits and Pieces,  alors que Les Musi-Q-Airs battaient la mesure militairement. Après ces deux expériences, il commença à cogiter sur son projet de former son propre groupe. Le garçon avec qui il allait commencer à jouer de la guitare a été Neil Wilson. Ils avaient pratiqué ensemble, puis s'étaient adjoint un batteur. Roland England avait emprunté une caisse claire et une cymbale pour les accompagner et voir comment cela irait. Roland est rapidement devenu ''accro'' de la musique suite à la performance donnée par le groupe johannais Les Four Five Six d'interpréter des pièces du groupe The Beatles dans le stationnement de la Plaza Saint-Gérard. Lui et Jacques s'étaient approchés de la scène pour observer avec émerveillement, le batteur actionner la pédale sur la grosse caisse.

 

En 1963, un groupe de musiciens pouvait interpréter des bonnes pièces musicales comme celles jouées par le groupe instrumental The Ventures avec leurs guitares de marque Mosrite. Mais si on pouvait greffer un chanteur, on s'ouvrait à de nouveaux horizons. Après leur première expérience devant le public du High School de la rue Saint-Michel, ils ont complété le groupe avec le guitariste Pete Mason et le chanteur Dickie Moore. L'arrivée de Pete allait modifier le rôle de Neil, et ce fut le commencement des pratiques structurées.

 

Depuis qu'il avait acheté sa première guitare, Jacques était venu à la conclusion que l'image d’un groupe était un aspect non négligeable. Équipement de qualité en plus d’une forte présence visuelle étaient des éléments essentiels. C'est pourquoi, il s'empressa de négocier un montant d'argent suffisant pour lui permettre de changer sa guitare de marque Kent et de se permettre ainsi d'acquérir l'équipement de haute qualité pour l’ensemble du groupe. Indécis de son achat d'une guitare Gretsch modèle Duo Jet couleur noire, il s'en défait pour acquérir une Fender. C'était le son qu’il recherchait. Jacques épaulant une Fender modèle Mustang, Pete avec une guitare Gibson modèle ES-335, Neil maintenant bassiste, avec Roland et Dickie et le nom de groupe Les Avantis, ces jeunes – en uniforme de scène – entraient dans le circuit des groupes québécois des années '60. Au début, le père de Jacques a été très présent; outre le financement de l'équipement, Monsieur Dubuc s'était improvisé ''road manager'' avec le camion de son entreprise. Les Avantis, qui se devaient de voyager de plus en plus pour remplir leurs engagements, ont par la suite fait l’achat de leur propre camion sur lequel ils ont fait inscrire le nom du groupe, ce qui accentuait leur visibilité partout où le véhicule circulait.

                                ( photo de gauche à droite )

Roland England, batterie

   

   Jacques Dubuc, guitariste et directeur

       Pete Mason, guitariste

             

           Neil Wilson, bassiste

                      

                 Dickie Moore, chanteur

Remarquez la présence du mucicien Serge Aubé

à l'extrême droite (pianiste de ''Les Musi-Q-Airs'')

venu supporter Les Avantis en pleine répétition.

 

Le 7 février 1964, le groupe The Beatles débarquait en Amérique pour la première fois et le 9 février, 73 millions de téléspectateurs visionnaient un événement qui marqua l’histoire de la télévision et de la musique populaire: The Beatles at the Ed Sullivan Show. Même si The Beatles ne se sont produits au Forum de Montréal que le 8 septembre 1964, la plupart des jeunes connaissaient leur premier 45 Tours : Love me do b/w P.S. I love you. Le succès de ''The Beatles'', suite à leur passage à l’émission, a déclenché l’invasion des groupes britanniques tels que : The Rolling Stones, The Animals, Herman’s Hermits, Peter & Gordon, The Dave Clark Five…etc. L’événement « Beatles » avait fait exploser le nombre de groupes formés par des jeunes, influencés par les harmonies vocales tout en jouant de leurs propres instruments. Les Avantis se produisaient majoritairement dans le réseau des salles de danses ou centres de loisirs à la mode. Ils partageaient le réseau avec d’autres groupes dont:  Les Gyrfalcons, du guitariste Gilles Leblanc, Les Musi-Q-Airs, du guitariste Réal Fortin et du claviériste Serge Aubé, Fabulous Kernels, des frères Gérald (Gerry) et Denis Boulet. Les engagements ne manquaient pas et c’est ainsi que Les Avantis ont partagé la scène avec Les Bel Canto au Palais Montcalm de Québec.

Incidemment, le rythme rapide d'intégration dans ce marché en pleine expansion ne convenait pas à tous et c’est ainsi que le futur auteur-compositeur-interprète bien connu Gilles Rivard remplaça le chanteur Dickie Moore. Voir la photo : Les Avantis sont

dorénavant formés de N. Wilson, R. England, Gilles Rivard, P. Mason et J. Dubuc.

 

Aussi Jacques qui guidait le groupe depuis le début décidait de confier la destinée

de ''Les Avantis'' à une agence d'orchestres, ce qui a augmenté les déplacements

dans la province. À cette même époque, le camion du groupe était remplacé par

un corbillard ce qui devait inévitablement rehausser la popularité du groupe

partout où il arrivait. D'autres groupes utilisaient une stratégie de mise à vue

différente : Les Classels et Les Hou-Lops avaient coloré leurs cheveux en blanc

(et pour peu de temps Les Hou-Lops se sont appelés Les Têtes Blanches), Les

Excentriques ont coloré leur cheveux en rose, César et Les Romains portaient la

tunique romaine avec sandales, Les Gendarmes le costume de policier français,

Les Habits Jaunes portaient un complet jaune. Et... des gants blancs pour Les

Gants Blancs.

 

Un jour que Gilles ne répondait pas aux appels, on apprit de sa mère qu'il avait

été confié aux autorités de Boscoville : un centre de prévention, d'intervention

et de réadaptation pour les jeunes. Se doutant que Gilles ne serait pas disponible

pour un certain temps, le groupe s'est mis à la recherche d'un chanteur et celui

qui ressortit vainqueur de ces auditions s'appelle Dave Campbell : le batteur qui

jouait avec le groupe de musique ''surf'' qui avait eu tant d'influence sur Jacques il

y a quelques temps. 

 

De plus, un autre changement s'imposât le bassiste André

Montmigny dût remplacer Neil Wilson.

                                ( photo de gauche à droite )

                 André Montmigny 

                       

 

                          Jacques Dubuc   

                                   

 

                                   Dave Campbell     

                                         

 

                                            Pete Mason   

                                         

 

                                                   Roland England

Après on vit aussi arriver un nouveau batteur pour remplacer Roland. Il avait évolué avec les deux groupes de Réal Fortin et avait choisi Les Avantis pour continuer

à se produire même si ces deux groupes (Les Musi-Q-Airs et Les Snobs) avaient chacun publié un disque 45 Tours. Denis Nolin n'a sûrement pas eu à passer d'audition, Jacques était allé le voir jouer au Centre Notre-Dame-Auxiliatrice: les musiciens avaient interprété la pièce Bits and Pieces  ; avant d'exécuter le roulement légendaire Denis battait la mesure à la grosse caisse pendant que les autres Musi-Q-Airs marchaient sur place tout en jouant; Jacques en 2017 se souvient encore de la tenue vestimentaire uniforme portée par les cinq garçons.

                                                                                                          ( photo de haut en bas )

                                                                                                                     Denis Nolin

                                                                                                 Jacques Dubuc           Pete Mason 

                                                                                           Dave Campbell          André  Montmigny     

 

Une autre déception allait se présenter : Pete commençait à se désintéresser du groupe puis

un jour, il annonçait qu'il venait de changer sa guitare électrique pour une guitare acoustique.

 

Encore une autre fois, il fallait redresser l'entreprise. Un nouveau guitariste

était choisi mais présentait une vision qui ne collait pas avec celle de

''Les Avantis''. Essoufflé : la fatique, la déception, Jacques a mis fin au groupe

et a orienté son avenir vers la science récemment développée pour avoir été capable de mettre en marché et gérer une entreprise de service de musiciens; qui demandait de négocier des contrats, gérer des personnes, planifier des déplacements, d'acquérir de l'équipement, de prévoir le goût d'une clientèle en constante évolution.

 

Le temps passe mais quand il s'agit de la musique des années '60 on peut croire que rien n'a pu la remplacer; au mois de juin 1984, Les Avantis renaissaient autour de Denis, André, Pete, Jacques et Dave : pour des concerts ayant eu lieu les 12 et 13 juin et 27 octobre. Lors de ces retrouvailles dans le cadre d'un projet appelé L'Air des groupes 64, Les Avantis en ont profité pour enregistrer un document audio-visuel de leur performance. Pour en savoir plus sur L'Air des groupes 64,

cliquez à droite 

On les voit à droite photographiés en 1984

lors de leur dernier spectacle le 27 octobre 1984.

Je vous invite à regarder une vidéo de leur avant-

dernière performance (ci-bas)

                                ( photo de gauche à droite )

                              Pete Mason                           

                                     

                                       Jacques Dubuc 

 

                                             Dave Campbell  

 

                                                       ceux qu'on ne voit pas:

 

                                                           André Montmigny  et

                                                           Denis Nolin

                                              

 

             

Ce qui est triste est que Les Avantis n'ont pas produit de disque et pour cela  au temple de la renommée, le groupe ne peut être reconnu. Heureusement

Les Avantis font partie de l'histoire des groupes québécois, on fait référence  au groupe dans les journaux et dans d'autres publications telles que le livre de Léo Roy : La merveilleuse époque des groupes québécois des années 60, et dans le livre de l'auteur Serge Gingras ''Hou-Lops pour toute la vie'' aussi dans les biographies existantes concernant Gilles Rivard où il est écrit qu'il a découvert la musique en se produisant avec un groupe du nom de «Avantis». 

Et particulièrement pour avoir produit un document audio-visuel d'un de leurs spectacles: celui du 13 juin 1984 à la Pointe aux cafés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fin

Les Avantis_We gotta get out of this place_live 13 juin 1984_la Pointe aux cafés
Les Avantis

P. Mason, A. Montmigny, D. Campbell, D. Nolin, J. Dubuc